Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘pete doherty’

« Pastel Fauve », Carmen Bramly: Interview

Avec son cool premier roman,  Carmen Bramly est la benjamine de la rentrée littéraire. Interview:

 

. Pour commencer pourrais-tu résumer ton livre en quelques lignes ?

Pastel Fauve, c’est l’histoire de Paloma, une jeune fille de quatorze ans. Le roman se déroule pendant la nuit du 31 décembre, sur la petite île de Bréhat, où elle passe ses vacances depuis toujours, mais où elle n’est retournée depuis un an. Paloma va passer le réveillon avec Pierre, qui a seize ans, et qui est son ami d’enfance, qu’elle n’a pas vu depuis un an également. Pendant cette nuit, les deux adolescents vont grandir, évoluer, réinventer leur relation et rentrer dans un rapport de force. L’amour devient un jeu auquel on ne doit pas perdre, et Paloma va se libérer de son fantasme obsessionnel sur le chanteur Peter Doherty, avec Pierre. C’est un passage, une transition, tout comme l’adolescence.

 

. Comment as-tu fait pour être publié aussi jeune ?

J’ai annoncé à mon père que j’avais écris un roman, il l’a alors envoyé à son éditrice et amie pour savoir ce qu’il valait. Toute la famille a été très surprise quand on m’a annoncé que je serais publiée.

 

. Pourquoi écris-tu ?

J’écris pour vivre tout ce que je suis incapable de vivre pour de vrai. Avec l’écriture, je peux faire ce que je veux, je me trouve plongée dans un monde dont je peux décider les règles, et tout ce qui ne m’est pas accessible le devient. J’ai toujours eu besoin de mondes parallèles, d’aventures,… Avec l’écriture je vis par procuration, à travers des personnages inventés.

 

. Ton environnement familial t’as t’il influencé ?

Je pense qu’il m’a influencé dans la mesure où j’ai grandi dans un univers favorisant l’écriture. Je passe beaucoup de temps avec mon père, à l’écouter parler la bouche grande ouverte. Mais on ne m’a jamais poussé dans quoi que ce soit, on m’a conseiller des livres, emmené au musée,… J’ai toujours eu des passions, petite, je voulais devenir égyptologue, j’avais appris la mythologie par coeur, puis je suis passée à l’écriture, j’aime me raconter des histoires.

 

. Un top 5 de tes livres préférés ?

C’est très compliqué, mais je vais dire les premiers qui me viennent à l’esprit. Mon bel oranger, car c’est le premier live que j’ai lu, Le comte de Monte Christo, Sur la route de Kerouac, L’attrape coeur, et la vie devant sois.

 

. Tes lectures du moment ?

Les fables de La Fontaine, mis ce n’est pas vraiment un choix, sinon le dernier que j’ai lu était Just Kids de Patti Smith, je l’ai dévoré en une nuit avec beaucoup de plaisir.

 

. Houellebecq et le Goncourt tu en penses quoi ?

Je n’ai jamais lu Houellebecq, mais d’après ce que j’ai entendu, c’était largement mérité.

 

. Peter Doherty est très présent dans ton livre, tu peux dire quelques mots dessus ?

Peter Doherty, est un artiste qui me tient beaucoup à coeur, j’ai écrit ce livre en écoutant sa musique. Je ressens toujours une grande émotion, même après avoir entendu la même chanson pendant presque deux ans. J’en avais mare de n’entendre parler que de ses mauvais aspects et jamais de ce qu’il faisait. Il a beaucoup de talent, d’imagination et une certaine poésie, à une époque où la musique n’est pas à son top, je trouve qu’il se place dans les meilleurs.

. La reformation des Libertines : un avis ?

J’en suis ravie, et j’attends vraiment qu’ils nous fassent rêver avec de nouvelles chansons. Je ne sais pas ce que ça va donner, mais je suis sure qu’ils vont faire quelque chose de bien, j’attends avec impatience de les entendre à nouveau ensemble avec de nouvelles musiques.

. La musique est importante pour toi ?

Plus qu’importante ! J’en écoute en permanence, j’écris avec de la musique à fond et même en chantant la plupart du temps. Chaque chanson est pleine de souvenirs que je peux revivre à chaque foi. En ce moment je suis dans les Velvet Underground et les Kinks, sans jamais pouvoir me séparer de Peter Doherty bien sûr. J’en écoute en travaillant, en marchant, quand je suis heureuse, à chaque coup de blues, avec des amis, seule, dans mon bain,… Partout et tout le temps, ce qui irrite de plus en plus mes parents, et mon frère de six ans, dont j’essaye de faire la culture musicale, il aime RZA, c’est déjà ça.

 

. Un top 5 de tes groupes préférés ?

Les Libertines, Les Doors, Les Kinks, Les Velvet Underground, et les Clashs.

 

. Ton prochain concert ?

Je ne sais pas vraiment, je ne vais pas en voir beaucoup (deux par an grand maximum), et c’est toujours des hasards.

 

. Ton coup de cœur du moment (pas obligatoirement musical).

Mon coup de coeur du moment, c’est Just Kids de Patti Smith et Jim Jarmusch, ainsi que Basquiat, mon héros inconditionné.

 

.As-tu de nouveaux projets littéraires.

je travaille à un deuxième roman.

 

. Et pour finir : Dans 10 ans tu te vois où ?

Je me vois en train de faire voler un cerf-volant sur le toit de mon immeuble à quatre heure du matin en pyjama à rayures bleues. Pour être plus sérieuse, je ne me vois nulle part, je vis dans l’instant présent sans me préoccuper de l’avenir, qui ne dépasse pas le bac français à mes yeux.

Publicités

Read Full Post »