Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘concert’

 The Kills : 16/11/2011 – Le Bikini – Toulouse

Il est un peu plus de 21h quand The Kills débarque sur la scène du Bikini. Le duo attaque fort avec « No wow », super morceau tiré de leur second album. Quatre batteurs les rejoignent: bandana rouge autour du cou et chorégraphies saccadées, ces quatre mousquetaires vont apparaître tout le long du concert pour rythmer les titres des Kills.

Pour le reste du set, ils ont privilégié les titres des deux derniers albums: Midnight Boom et  Blood Plessures. Alison Mosshart habite la scène, danse, sa chevelure aux récents reflets rose s’agite dans tout les sens. Quand à Jamie Hince, il assure ses rifs, et électrise la foule à chacun de ces solos. Ce soir, les Kills étaient totalement fous. Du côté du public toulousain, ça sautille et chantonne pas mal aussi.

Le rappel s’ouvre par la reprise de « Pale blue eyes » du Velvet underground. Le concert se finit par  « Last Goodbye » interprété par Alison Mosshart. Le silence se fait, le public savoure ces dernières minutes de bonheur. Le duo quitte la scène avec le sourire sous les acclamations du public.

Ce fut 1h30 de coolitude! Avec une mention spéciale pour « Black Ballons » et « The Last Goodbye ».

Set List : No wow – Future Starts Slow – Heart is a Beating – Kissy kissy – URA Fever – DNA – Satellite – Last Day of Magic – Baby Says – Black Balloon – Pots and Pans – Cheap and Cheerful – Tape Song / Pale blue eyes – Sour cherry – Fuck the people – Monkey 23 – Last goodbye

Tape Song – The Kills @LeBikini

The Last Goodbye – The Kills @LeBikini

Publicités

Read Full Post »

Thieves Like Us –  Secret Place, Montpellier – 16/02/11

Ne soyons pas étonné si « Thieves like us » tirent leur nom d’un titre de New Order, car ce trio Américano-suédois semble tout droit sorti des tréfonds de la New Wave. Le passage de Thieves like Us à Montpellier est l’occasion de voir se que donnent en live ceux qui furent lancés par Kitsuné (avec « Drugs my body »):

Malgré une première partie dure à supporter (un mélange d’électro/métal infâme), cette soirée est une réussite.

Thieves like us ont tissé tout au long de leur set une atmosphère planante et sentimentale, entraînant le public avec eux. Mi dansante / Mi planante, leur musique fait l’effet d’une pop synthétique perdue dans le temps. A la fois vintage et futuriste, on se laisse porter par la musique sans savoir  où l’on va. Des titres comme « Lover, Lover », « Love know me » ou encore « One night with you » se révèlent vraiment cool en live.

Thieves like us est un de ces groupes qu’il faut absolument voir sur scène pour se rendre compte de leur talent.

 

Never Know Love – Thieves Like Us

Thieves Like Us, myspace.
« Flowers Punks Webzine » sur facebook.

Read Full Post »

27/03/10 – Rockstore – Montpellier

Mais que peut-il se cacher dans l’air clermontois? Après la vague Folk ( Cocoon, Zag Laughted…) c’est au tour de l‘excellent groupe Mustang de venir chatouiller nos tympans. Sauf que là ce n’est plus l’esprit des folkeux qui plane au dessus de nos têtes mais plutôt celui des fifties revues à la sauce OO’s. Elvis&Co sont dans la place. Mais pas que car le son du trio Clermontois est un délicieux mélange de Pop, Surf and Rock’n’roll…

Mustang étant de passage sur Montpellier, je n’ai pas résisté à l’envie de me faire une idée de leur talent IN LIVE:

20 heures pétantes, me voilà donc devant la salle du Rockstore, bizarre, il n’y a pas grand monde. Et c’est avec 1 heure de retard et une salle encore très peu remplie que commencera le show. Alors qu’aucun son ne m’était encore parvenu aux oreilles, un constat essentiel me traversa l’esprit: CES GARS LA ONT UNE PUTAIN DE CLASSE.

Instrument en main, la soirée peut enfin commencer… Nos popotins ont bougé sur « Je m’emmerde » et nos voix repris en cœur les refrains de « Le pantalon » et « Anne-sophie ». D’ailleurs parlons en de cette Anne-Sophie car en live ça envoie du lourd et d’après les minis-plastocs placées à ma gauche: « Nan mais Anne Sophie, c’est son ex » (Par « son ex » entendait ex de Jean, le chanteur…). Après cette remarque des plus indispensables mon kiffage de concert peut continuer. « Pia pia pia », « King of jungle » les titres de leur premier album s’enchainent et se savourent. « Maman cherie », belle chanson douce prouve que Mustang sont aussi très bon pour les ballades. Jean profite d’une pause entre deux chansons pour dégainer un peigne de sa poche et recoiffer sa chevelure en banane, je vous dis, ces gars ont la classe.

Quant au rappel, il se fera avec une reprise de « chez les Ye-Ye » de Serge Gainsbourg du plus bel effet ainsi que du come-back d' »Anne Sophie » sous la demande du public. Sur ce : Fin du concert et à la prochaine !

http://www.myspace.com/legroupemustang

Ivy  Sibyl

Read Full Post »